éducation permanente

Les outils pros des réseaux sociaux Facebook, Twitter et LinkedIn

Introduction

SMM

N’y allons pas par 4 chemins : pour saisir l’importance qu’occupent les réseaux sociaux dans votre quotidien, il vous suffit de compter combien de fois par jour vous les consultez ! D’un bref passage de quelques minutes à une consultation de plusieurs heures, Facebook, Twitter et LinkedIn ont révolutionné les usages du web, les relations humaines, et pris une place considérable dans notre vie privée.

Un atout majeur que peut utiliser le secteur associatif en termes professionnels. Parmi tous les arguments existants pour vous inviter à utiliser les réseaux sociaux dans votre stratégie de communication, Inform’Action a choisi les 3 plus convaincants.

La première raison est que les réseaux sociaux sont partout, dans le sens où tout le monde les utilise. Surtout, une page Facebook ou un compte Twitter ou LinkedIn est accessible 24h/24 et 7j/7. Par les notifications, les emails ou les QR Codes dans les publicités télévisées, les médias sociaux rappellent leur présence quasiment de manière incessante.

Cette omniprésence se justifie par le fait que nous supportons de moins en moins de nous ennuyer. Les réseaux sociaux ont développé dans la société une incapacité à supporter l’ennui, puisque dès que nous avons une minute sans occupation, il nous faut aller sur les réseaux sociaux pour nous occuper.

Les anglo-saxons appellent ce phénomène le « time-killing » : dans les transports en commun, pendant une pause-café ou même pendant un cours peu distrayant, notre premier réflexe sera d’aller consulter notre fil d’actualité Facebook ou les derniers tweets publiés sur Twitter. Ce qui veut dire concrètement que dès que le partenaire aura quelques minutes à ne rien faire, il pourra être exposé à votre page Facebook, à votre compte Twitter ou à votre compte LinkedIn.

Ensuite, il est indéniable que les réseaux sociaux drainent du trafic, c’est-à-dire des internautes lambda et des partenaires, vers votre site internet. Comme expliqué dans notre précédent cahier d’Inform’Action, « L’inbound marketing, une nouvelle stratégie marketing au service de l’associatif et du partenaire ? », il ne suffit pas d’avoir un site esthétiquement beau pour attirer les personnes dessus. Il vous faut proposer du contenu avec de la valeur ajoutée : articles, vidéos, photos reportages, etc.

Evidemment, ce contenu doit répondre aux besoins et aux envies de votre groupe cible : l’informer, le distraire, lui apprendre de nouvelles choses de façon ludique, etc.

Une fois ce contenu rédigé, il faut le promouvoir. C’est là que les médias sociaux entrent en jeu : partage de ce contenu, publication de liens, posts de photos ou de vidéos, etc. La viralité fera son travail et les membres de vos pages et de vos comptes auront accès à une vitrine de qualité de votre asbl.

Enfin, un argument paradoxal mais bien réel : ces réseaux virtuels humanisent les marques, qu’elles soient commerciales ou associatives. D’une certaine manière, ils ont remis les entreprises et le secteur associatif dans « le droit chemin » en bannissant le marketing de masse, c’est-à-dire une communication totalement impersonnelle et souvent impromptue, à une stratégie où le client ou le partenaire redevient le centre d’intérêt.

Une page Facebook, un compte Twitter ou un compte LinkedIn est donc pour votre institution une opportunité de développer une relation humaine et de confiance avec votre groupe cible. Ils permettent aussi d’instaurer une proximité avec vos partenaires, car ils peuvent interagir avec vous via des commentaires ou des messages privés, en réaction à des activités ou des projets exposés dans le contenu. Autrement dit, les partenaires mettront un ou plusieurs visages sur votre association.

En résumé, les médias sociaux sont aujourd’hui incontournables pour nouer une relation à long terme avec les partenaires. Mais encore faut-il savoir les gérer correctement.

En effet, que ce soit Facebook, Twitter ou LinkedIn, ces derniers possèdent des outils pour les professionnels qu’il faut connaître afin d’avoir une page ou un compte au plus haut de son efficacité. Ce cahier d’Inform’Action vous invite à la découverte de ces outils pour les comprendre, les décrypter et pour vous familiariser avec eux afin de les utiliser au mieux.

Concrètement, vous retrouverez dans ce document :

  • une description du public et des objectifs visés
  • un aperçu de Facebook : la page, l'événement, Facebook for business
  • un aperçu de Twitter : le compte, l'icône "Profil et Paramètres", les statistiques, Twitter for Business
  • un aperçu de LinkedIn : la page, les groupes, le compte Permium, LinkedIn Marketing Solutions
  • le tout avec des conseils, des questions à débattre...

Votre eMail(*)
Entrée non valide
  Merci d'indiquer votre eMail pour recevoir le lien de téléchargement de notre outil
*Votre adresse e-mail est demandée à des fins purement statistiques et ne sera pas utilisée à des fins commerciales ou communiquée à un tiers.


Quelques pistes pour lancer le débat

  • Que pensez-vous du fait que les services publicitaires de Facebook, LinkedIn et Twitter soient, dans leur grande majorité, payants ?
  • Les boutons d’appel à l’action (« Tweetez », « agrandissez votre audience », etc.) sont omniprésents sur ces réseaux sociaux, que ce soit sur une page ou sur un événement. Que pensez-vous de cette incitation à passer à l’action de manière gratuite ou payante ?
  • Que pensez-vous du fait que ces réseaux sociaux puissent avoir une idée de la catégorie sociale de leurs membres ? Ne remettons-pas en cause notre vie privée, et  notamment nos paramètres de confidentialité ?

Règlement Général sur la Protection des Données

En contactant ou en téléchargeant les Cahiers d'Inform'Action, vous acceptez que l'asbl Inform'Action mémorise et utilise l'adresse e-mail collectée dans ce formulaire dans le but d’améliorer votre expérience et vos interactions avec ses services.

En l’occurrence, vous autorisez l'asbl Inform'Action à communiquer occasionnellement avec vous s’il le juge opportun afin de vous recontacter, vous apporter des informations complémentaires sur ses Cahiers, ses services et ses événements, via les coordonnées collectées dans le formulaire.

Afin de protéger la confidentialité de vos données personnelles, l'asbl Inform'Action s’engage à ne pas divulguer, ne pas transmettre, ni partager vos données personnelles avec d’autres entités, entreprises ou organismes, quels qu’ils soient, conformément au Règlement Général de Protection des Données de 2018 sur la protection des données personnelles et notre politique de protection des données.

Vous pouvez à mettre à jour ou supprimer les données collectées sur simple demande.